Simbad, la cordelette, et moi

Les derniers jours du mois de juin, je me suis fâchée avec Simbad en balade. J’en faisais trop, j’en demandais trop, je cherchais à tout contrôler. Avec sa patience légendaire, Simbad a attendu que je percute. Et ce jour-là, j’ai enfin lâché prise. Cette balade aux débuts difficiles, par ma faute, m’a confirmé l’envie de liberté de Simbad : mon(…)

Équitation : début, arrêt, reprise !

Le 21 mars, cela fera 5 ans ; 5 ans que sur un coup de tête, en retrouvant ma vieille bombe anglaise réchappée des années 80, j’ai décidé de reprendre l’équitation. J’avais arrêté durant 10 ans, et n’avait guère approché un cheval pendant ce temps… Comme beaucoup, les études, la vie citadine, le début de carrière m’ont éloigné de l’équitation,(…)

L’appel du large

Prendre le large. Déguerpir, tailler la route, faire son petit bonhomme de chemin, divaguer. Prendre ses cliques et ses claques, se faire la malle, explorer, plier bagage. Se faire la belle, la fleur au fusil, mettre les voiles. Musarder. Certes, Simbad est un sacré numéro et la lenteur de son pas me met plus souvent en boule qu’elle ne me(…)