Les petits mots et leurs travers

J’adore écrire. J’aime aussi papoter, mais un peu moins – je suis surtout du genre bavarde avec un clavier. Sauf si on me pose des questions sur mes chevaux, évidemment. Ou si je parle à mes chevaux. Le problème est là, j’ai pris l’habitude de raconter tout et n’importe quoi, surtout à Simbad. Je sais que les mots n’ont pas(…)