Qui sommes-nous ?

Mais au fait, qui sont les Musards, et pourquoi ce nom ?

“Musard”, du joli verbe musarder ; se balader nez au vent, profiter du soleil, admirer le paysage, prendre le temps de se promener. Nous sommes deux cavaliers d’extérieur principalement, accompagnés de nos fidèles lieutenants à quatre sabots & beaucoup trop de dents !
“Ribines”, ce sont les petites routes en jargon breton… Une région où nous sommes implantés, sur sa côte nord entre mer & campagne.

4 petits mots pour résumer des personnalités bien différentes entre cavaliers et chevaux, mais qui nous correspondent plutôt bien, même si l’on touche un peu à tout !

La cavalière-musarde : Lucie

Tombée au fond d’une selle toute petite, elle a d’abord appris à s’accrocher au poney avant de savoir correctement monter. Après 10 ans d’interruption, elle décide de devenir propriétaire et rêve d’un grand cheval noir. Elle s’achètera un tout petit poney fjord.

Elle aime : vadrouiller de manière très active, découvrir de nouveaux itinéraires, faire découvrir son coin en faisant guide équestre, lire de la théorie qu’elle a du mal à comprendre, et découvrir de nouvelles disciplines : saut, dressage, cross, travail à pied…

Son destrier : Simbad

1m40 de sale caractère et de cœur en or : Simbad du Clos, hongre de 11 ans, petit fjord têtu et mal embouché, les bananes souvent en arrière. Une grosse peluche envahissante, d’une curiosité insatiable et qui s’ennuie donc rapidement – cheval de tête malgré ses allures, très courageux, capable de sortir seul et de bouffer des km, à son allure d’escargot. Un sacré numéro avec lequel on apprend tous les jours depuis mai 2014 !

Bonus de taille : il est très motivé par les obstacles, surtout quand ils sont naturels…

Le cavalier-musard : Thibaut

Il a découvert le cheval à 30 ans, s’est fait mordre et marcher dessus par le poney de sa dame, mais qu’importe : après 6 mois de cours, il décide sur un coup de tête de devenir propriétaire lui aussi. D’un tank, si possible.

Il aime : se promener juste pour le plaisir, regarder les papillons, prendre des dizaines de photos et profiter de son cheval préféré. Ou juste se balader à pied, ou bouquiner dans le pré.

Son destrier : Sinji

1m50 de bouille d’amour et le gabarit d’un porte-avions : Sinji, hongre irish cob ONC de 17 ans, le grand brun tout doux de la bande. D’une grande sensibilité et d’une générosité absolue, un amour de cheval avec beaucoup de charisme avec un sacré moteur. Arrivé à la maison en mars 2015, il fait le bonheur de son cavalier, grand brun également !

Contact

Vous souhaitez nous joindre ?

C’est par ici ! Sinon vous pouvez également nous envoyer un message privé via notre page Facebook !